Douglas & Poppey

 :: RPS en Cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hime OfCookie
Licornistique Ridiculous
Hime OfCookie
Points Bonus : 197
Feat Reservé : Beatriz Mariano ▌ Mélanie Martinez ▌Polly Ellens ▌
Age : 26
Ven 25 Jan - 18:02
C’est la dèche en ce moment, tu soupires grassement alors que tu regardes un à un les devantures de magasin. « Tu veux pas te trouver un vrai job ? Genre faire une formation une vraie pour avoir ton propre salon ? » la seule réponse que tu apportes c’est un haussement d’épaule. Faire une formation, tout le tralala ça va prendre des plombes, faudra trouver un stage ect bref, sa te soule déjà rien qu’en y pensant. « Ouais on verra, la j’ai un billet pour le Rapeltou, j’ai jamais foutu les pieds la bas mais j’ai le nez pour les bonnes affaires. Je dois renouveler mes chaussures » elle s’arrête à côté de toi, t’obligeant alors à te stopper aussi et la regarder curieuse. « Non mais laisses tomber, j’ai même plus de mot pour répondre à des conneries pareilles » le visage affichant une petite mine tu la suit du regard alors qu’elle repart en avant. « T’es chiante ! » elle t’offres un fulgurant doigt d’honneur en guise de réponse elle est parfaite cette femme ! Tu l’aimes d’amour elle le sait, vous arrivez rapidement la où vous deviez vous rendre. Au « Rapeltou » ta valisette comme ton ombre qui te suit avec un petit bruit de clochette à chaque petit défaut du sol. « Bonjour ! » très vite tu vas au sujet de ta visite, ton petit book de présentation, chiffre, arguments, et bénéfices en avant. Amélia t’as bien rodé pour convaincre les propriétaires que tu veux charmer. Une négociation se fait entendre alors, les premiers Week end du mois tu sera la pour faire des sessions de tatouages.

Mais à l’inverse, pour bénéficier de ce local en toute impunité, tu sera vacataire. Disponible pour les jours de gros service, les jours ou le personnel est absent. Pallier à l’absentéisme. Tu acceptes, quoi de mieux enfin tu as peur qu’à la longue, à force d’être a la disponibilité de ce bar tu en sois rapidement exedée. Mais bon, pour le moment c’est acceptable. « Ce soir on se fais une soirée fille femme ! » Tu saisie Amélia par la taille et la plaque contre toi amusée comme si celle-ci t’appartenais. Les passants qui ne vous connaissent pas son gêné ou touchés par ce débordement de tendresse « tu payes ? » roulant des yeux elle comprend vite que sa question n’a pas besoin de réponse « promis … la prochaine c’est pour moi ! » embrassant sa joue elle soupire avant de rire un peu, on peu croire que tu profites d’elle mais c’est bien plus que ça, bien qu’elle est souvent le porte-monnaie à la main, tu la récompense en étant la pour elle, son prince charmant qui règle ses soucis perso comme publique, tu n’hésites pas à revenir le sang aux lèvres pour avoir mis fin à un de ses cauchemar. Elle est bien plus importante à tes yeux qu’elle ne l’imagine. C’est ainsi que ce soir vous dînez ensemble. Ce n’est qu’une semaine plus tard que tu commences au Rapeltou. Mettant en place tes affaires, ta machine, tes ancres, t’es essuie-main, la crème de préparation et apaisante pour la fin. Bien que tu ne sois qu’amatrice, tu as l’équipement nécessaire pour être une vrai.

La soirée bat son plein, tu fais ce que tu détestes le plus, des papillons, des petits cœur, et des « carpe diem » à tire la rigot à croire que cette phrase n’a même plus de sens. Mais ceci dit, les bénéfices que le propriétaire attendait tombe comme la pluie. Un bon investissement. Les petits jeunes qui cherchent à se démarquer en faisant un tatouage son de foison. Malheureusement un aléa imprévu te tombe sur le coin de la gueule. Une des serveuses est victime d’une mauvaise chute. Avec ce débordement elle à fini avec une jambe dans le plâtre, c’est alors que le lendemain il t’as presque imposé, de venir faire le service à sa place. Un peu grognon sur les bords, tu lui a servie une soirée d’enfer et même ça, il t’as reçu avec des épines. Vu que c’est la première fois pour toi, il t’as demandé de suivre une autre serveuse. Histoire de te familiariser avec le service ici. « Je sais comment sa marche… c’est un peu partout pareille t’sais » ton attitude n’est pas vraiment appréciable envers cette serveuse qui te double. Mais tu t’en branles comme l’an deux mille. « Si t’as pas besoin de moi demmerde toi alors, bon courage … et viens pas pleurer si sa foire » Tu as à peine le temps de lever un sourcils pour comprendre que tu viens de te faire jeter que le bar se prépare à ouvrir. La porte menant à l’arrière s’ouvre et laisse passer quelqu’un, tu ne vois pas vraiment qui, tu ne t’habitues pas encore aux visages, et encore moins au prénom. Machin et machine suffira. « Va chercher les serviettes dans la réserve » celle là elle commence à te chauffer à force, pourtant c’est que le premier ordre qu’elle te donne. Mais sa façon de faire, mais surtout sa gueule en faite te revient pas. Grognant presque comme un chaton tu tournes les talons pour aller chercher ses foutus serviettes. En poussant la porte, un froid te paralyse, comme si un vent glacé t’envahis.

« bordel de merde » tes jambes n’ont même plus envie de bouger, c’est juste une grosse blague. « Doug » comme si ton cerveau doit prendre le temps comprendre l’information, la traiter, et la developer. Douglas ! C’est Doug ! Bon sang ! Un affreux sourire s’affiche sur ton minois. Tu approches subitement, aucune chance de te tromper, ce physique, cette bouille, tu approches brusquement enlacer son torse par le dos. La tete contre sa colonne tu lui presque la poitrine vers toi « DDDDDDOOOOOOUUUUUGGGGGGGG » toute l’assemblée à surement dû entendre ce crie de jouissance. « Douggy Douggy Douggy » l’euphorie de trouver, retrouver cet ami que tu as tant adorer ….. attend, tu le retrouves que maintenant ! Soudainement tu le repousses comme une demoiselle éconduite. Un coup dans le côte tu le fusilles du regard, noire et froid. « T’étais ou sérieux ! Tu m’as lâché pire qu’une putain dans un love hôtel ! »




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Douglas A-26 Invader
» Haupt.Douglas Pitcairn.
» Douglas DB-2 n°37-34
» jantes avant douglas alu 21/7/10
» Douglas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS en Cours-
Sauter vers: