3 rousses

 :: RPS en Cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hime OfCookie
Licornistique Ridiculous
avatar
Points Bonus : 153
Feat Reservé : Beatriz Mariano ▌ Mélanie Martinez ▌Polly Ellens ▌
Age : 26
Lun 14 Jan - 10:27
Une heure lambda, dans une journée lambda. Tu joues avec les petits parasols usagés que les clients laissent sur le comptoir. « Tu te fatigues pas trop ça va ? » tu lèves les yeux vers Hugo, un des multiples serveurs du cabaret. Bon pas un simple serveur…. Il se peut qu’un soir en mal d’amour tu es invité le blondinet plutôt sexy dans son genre, à boire un verre, puis deux. Et finir peut etre dans son appart. Enfin des histoires comme celle-ci son légions. Pour ne pas dire habituelles, il t’arrives même de ne pas reconnaître certain…. « coup d’un soir » quand ils se pointes la bouche en cœur en pensant que tu as juste oublié de les rappeler. C’est adorable de voir leu visage se défigurer quand tu leur demande « qui tu es » et qu’il comprennent qu’en fin de compte c’est la dernière fois qu’ils pourront te voir. Hugo, c’est compliqué, il travail avec toi …erreur de jeunesse de mélanger boulot et sexe. Mais il le prend plutôt bien en fait, il à surtout du faire avec. Car toi, savoir séparer les deux c’est aussi simple que de claquer des doigts. « Écoute, on c’est bien marré, ta pris ton pied et j’ai pris le mien, mais ……sa s’arrête là, c’est tout, on est adulte. Je te trouves sexy, ben j’ai voulu … je vais pas te faire un dessin ? » le tact et toi, c’est l’eau et l’huile. « J’ai la flemme ce soir » celui-ci soupire grassement. « T’as toujours la flemme de tout … t’es irrécupérable ! » tu lui souris avant de lui planter un parasol dans les cheveux avant d’aller te préparer, ce soir après l’effeuillage c’est ton tour pour une pole danse. Le salon commence à se remplir, des habitués comme des nouveaux. Des gens seul, ou accompagner, le Lost Paradise n’est pas un vulgaire cabaret de fille de joie.

C’est un lieu de spectacle, un lieu de joie, de fêtes, alors il arrive que des familles viennent admirer les spectacles. C’est pas sexuelle, c’est séduisant. C’est pas outrageux, c’est sensuelle. Dans les loges, derrière la scène principale les danseuses. Dont toi et la petite nouvelle fait partie d’ailleurs, Tania ? Ou Tara … un truc dans le genre, t’as pas retenue. En même temps tu t’en fou un peu. Une nouvelle tête ou pas tant qu’elle sait faire son travail ça te vas. Dans l’ensemble la soirée c’est passé sans encombre. Comme d’habitude dirait les autres. « T’as pas vu Aly » tu secoues la tête sans même comprendre ou réfléchir, c’est pas t’es oignons ce que les autres font. « Non sérieux ça fait une demi heure que je la cherche. » tu te retournes brusquement « putain mais j’ai la gueule de celle qui la vu passer ? Je sors de scène … je sais pas ou est Aly ! » son grognement t’agresse les oreilles, tu roules des yeux. C’est pas le service des objets trouvés ici, en enlevant tes bijoux tu entends un violent coup de porte s’ouvrir et le voici de retour en suivant cette fameuse Aly. Un scandale frappe à la loge, elle est en pleure, sa tenue légèrement déchirée, les cheveux en bataille. Le visage choqué. Tu reconnais se regard, même si c’est différent, tu peux le comprendre. Instinctivement tu te lèves et tu t’approches avant de stopper le jeune homme brusquement en lui tenant Le Bras « je m’occupe d’elle, sors » ton regard montrait la détermination de cette phrase, s’il ne sortait pas par lui-même tu le ferais, et le cabaret connait ta fâcheuse tendance à être violente. Celui-ci soupire avant de prendre la porte de sortie des loges.

« Qu’est ce qui c’est passé… » assisse en tailleurs devant elle tu lui tend une chopine de vodka aussi petite qu’une pochette à main. Elle la saisie d’un coup d’un seul et la boit d’une traite, après quelques minutes de silence. Elle déballe tout ce qu’il c’est passé, tout, dans les moindres détailles. Allant au plus claire et plus crue de ce qu’il c’est produit. Pas un mot, pas une expression, seulement tes yeux fixés sur elle, tu dégoupilles d’un coup. Même pas changée, ni démaquillée tu avances comme un buffle dans un troupeau de moutons. Le visage fermé, sombre. « Il est dans une alcôve … formule repas et spectacle » tu traces sans demander ton restes, au passage d’une des serveuses tu entour sa taille d’une main la faisant pivoter, desservir son plateau en bois vernis. Tu lui embrasse la joue avant de saisir la planche ronde de service de boisson en main, fermement. Elle ne semble pas comprendre ce geste, curieuse, elle rougit un peu même d’avoir fait partie de ce petit spectacle de table. « Mr Adler ? » celui-ci sourit comme un bon petit tas de merde au fond de sa banquette en vu directe sur la scène, ce petit sourire s’associe à ta colère qui monte « règlement 6 alinéa 6.3 : les serveuses sont en droit de refuser de servir un client, si et seulement si, celui-ci est en infraction avec l’une des règles de l’établissement. Si le client souhaites une compensation au dérangement ; s’adresser directement à la direction des lieux. Alinéa 6.8 : les clients n’ont pas le droit de toucher, violenter, abuser, ou agresser d’une quelconque façon physique ou moral le personnel de l’établissement. En cas d’infraction des sanctions financière et administrative seront alors légalement présentées à l’accusé. » tout en récitant les points importants que tu juges appropriés au contexte tu te défais de tes haut talons et monte les deux pieds sur la banquette. Le regard ahurit du client qui ne sait plus ce qu’il se passe te tire un sourire outrageux.

« Personnellement pour des connards comme toi je préfères la manière la plus simple et directe » sans lui demander la permission alors qu’il s’apprête à se lever, tu lui balances, c’est le mot, les deux mains tenant le plateau. Tu lui envoie un violent coup de plateau à la figure pour le faire s’effondre sur son séant. « Je te promet que si tu ramène encore une fois ton gros cul de sale porc ici je te jure que tu repartira la queue sur un plateau d’argent ! » tu te poses sur tes genoux en face de lui et plaque tes mains sur sa chemise pour la saisir au col et le tenir contre le mur « qui t’a donné le droit de la toucher hein….. ? Ton fric ? Ton statut ? Ta gueule ? » la voix féminine derrière toi qui hurle, tu la reconnaîtrait parmi des centaines. La directrice en personne, Amélia. Tu soupires, tu commences juste à t’éclater. « Il se passe que ce porc c’est permis de toucher une serveuse, elle est en état de choque dans les loges si tu veux voir l’état dans lequel il la mise …. » tu redescend de ta banquette et laisse tomber le plateau au sol « cpas cool, je commençais juste à m’amuser avec lui » tu soupires en fixant le client mortifié et saignant sans complexe, ta patronne à quelque centimètre de toi, tu comprends aussi qu’il y à la nouvelle. Tu grinces un peu des dents, ne plus être la rouquine quelque part te manque, vous êtes trois à présent. « J’assume totalement ce que j’ai fais » tu préfères lui dire avant qu’elle ne te jette un regards mauvais. Avoir entendu la détresse d’Aly ta ramené des années en arrière, des années passé ou tu n’étais pas la femme forte que tu es aujourd’hui. Le temps ou tu étais soumise, ou tu lui étais soumise. Ou il en a profité, ou tu ne pouvais pas refuser. Tu t’es implicitement énervée, contre elle, contre ce client, contre toi-même. Cette colère ne quitte pas, et tu ne veux pas la perdre.




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lac des Rousses (39)
» male net rousse
» Aappma "la rousse" de Florange
» E8 sam 08/07 Dole Station des Rousses 187.5km départ 12h25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS en Cours-
Sauter vers: