Lyllian & Poppey

 :: RPS en Cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hime OfCookie
Licornistique Ridiculous
Hime OfCookie
Points Bonus : 197
Feat Reservé : Beatriz Mariano ▌ Mélanie Martinez ▌Polly Ellens ▌
Age : 26
Lun 24 Déc - 16:57
C’est dans les films chelou ou la demoiselle est appelée dans un endroit qu’elle ne connaît absolument pas pour rencontrer un docteur qui va triturer ton mental et fouiller tes souvenir. C’est la première fois en plus de …. En fait tu ne sais plus depuis combien de temps tu le connais, le docteur cyzbcuhfizfj il à un nom de famille imprononçable. Ce sera Doc, oui donc, c’est la première fois en toutes ses années qu’il t’invite chez lui, chez lui ! Genre vraiment chez lui, dans SA maison, enfin son palace, par ce que la t’es devant l’entrée de son hôtel particulier comme une sourit devant un abricot. C’est le genre de type hyper chic et friqué qui vit dans un « duplexe » monseigneur ! Le portier te fixe comme la rage sur un orphelin, tu vois dans son regard le « tu fou quoi ici clocharde » les habitués ou habitants tu ne sais pas vraiment si on peu vraiment vivre dans Un hôtel ou alors t’es juste très con car c’est pas ton monde mais alors pas du tout ! Tu peux même pas te rencarder avec le type qui ouvre les portes, d’ailleurs paye ton métier sérieux, tu restes une journée devant une porte pour l’ouvrir et la fermer …. Même toi qui n’es pas la plus ambitieuse tu ne rêve pas d’être ouvreuse et fermeuse de porte pour des cul bénis. Tu t’élances tu vas être encore plus en retard si tu continue de fixer la porte comme ça. Il à hésité le con, IL A HÉSITÉ à t’ouvrir ! Tsss vraiment aucun respect.

« Bonjour ! » … d’accord, enfaite c’est tout le monde ici qui est con, le fille de l’accueil te fais signe d’attendre alors pour prendre en discussion des gens qui arrivent APRÈS toi ! Non mais tu rêves « heu… je suis arrivée avant quand même » mon dieu son regard te glace le sang, tu aurais tué une civilisation entière que l’ONU ne t’aurait pas lancé ce genre de regard. Tu tiques, tu grognes, tu soupires franchement tu en touchera deux mots à ce Doc avec cette accueil merdique. « Très tu veux quoi » WOW tu te défigure directement en faisant une tête affligée, d’où elle se permet de te tutoyer, c’est quoi son problème à celle là « ah ouais directe on est copine, ok, très bien » tu t’avances et sautille pour grimper un peu sur le comptoir de l’accueil « meuf j’ai rendez vous alors bouge toi le fion pour l’appeler et lui dire que je suis la, et juste au passage c’était vraiment de la merde ton truc de me faire passer en second plan, si on était pas copine je t’aurais craché dessus » un clin d’œil amusée tu lui souris, forcée. Pour accentuer le ridicule de la situation. « J’ai rendez vous avec Mr …. Il est psy il a un nom d’ordinateur » tu regardes autour de toi si tu peux trouver un repère pour mieux identifier la personne. « M….McLochlainn ? » tu applaudis comme pour la félicité, en même temps elle est totalement sur le cul avec ton monologue sur la familiarité de son intervention « oui voilà c’est lui ! Va y appelle le … j’suis déjà en retard » secouant la main comme pour montrer le téléphone tu attend qu’elle fasse son travail plutôt contente de l’effet bombe que tu viens de lui infliger, une fois qu’elle raccroche aussi choquée que dépité par la réponse du Doc elle te montre lentement l’ascenseur pour y aller « c’est qu’elle appartement ? »

Elle plisse les yeux comme si tu lui demandait la racine carré de 345. « Heu…. C’est….. c’est un ascenseur directe… c’est au 7ème étage » tu écarquilles les yeux avant de faire un grand sourire lumineux « c’est comme dans les films, genre quand tu montes tu tombes directe dans l’appart !!! » elle hoche la tête ne sachant pas trop si c’est de l’art ou du cochon, pour poser le vice encore plus loins de cette mascarade puéril tu grimpes un peux plus tirant son jolie petit foulard en soie et l’attire vers toi pour lui faire la bise. « À la prochaine ma belle ! On se tien au courant pour un verre ! » retombant sur tes pieds tu te diriges vers l’ascenseur avant de crier « j’espère que t’a compris que c’est pour me foutre de ta gueule ! » arrivée devant tu appuis pour que les portes s’ouvrent et t’engouffrer à l’intérieur « je t’emmerde toi et tes préjuges » une sortie théâtrale tu profites de son regard ahurit et de la fermeture des portes pour lui faire deux doigts d’honneur en signe de départ. L’ascenseur monte et tu comptes les étages à tut tête avant d’entendre le DING de destination finale en s’ouvrant tu tombe nez à nez avec celui qui te suis depuis toutes ses années, celui qui à suivit ta mère d’ailleurs, un petit sentiment de sécurité te fais redescendre la pression de cette nouvelle visite. Tu souris et secoues la tete en entrant par son invitation « non ca va… j’ai hésité à entrer quand meme mais ca va je me suis faite une pote en bas, je lui est pas demandé comment elle s’appelait… surement un truc du genre Léopoldine » a droite dans le séjour, tu vas à droite dans le palace, son séjour fait la taille de la salle a manger salon des Sinclair, et dieu sait qu’ils ne sont pas dans le besoin.

« Je veux bien un soda, ou un chocolat chaud si vous avez » pour une fois tu restes polie avec quelqu’un, faut dire que son doctorat à de quoi se remettre en question, et il à été présent pour toi lorsque ta mère à quitter ce monde, alors un respect franc et mutuel sa fait pas de mal, contrairement à Léopoldine. « J’ai le droit de vous dire qu’on dirais un palace de film, avec le mec qui ouvre les portes et tout ? J’ai vraiment hésité a rentré pendant un moment » tu ne peux pas empêcher ta curiosité de vagabonder dans tout ce nouveau monde, une chose est sure, tu n’aimes pas du tout, fin ce sont des goûts de luxe. Après tout les goûts et les couleurs ne se discute pas ! Mais c’est vraiment le cliché du bourge docteur. Genre avec une femme toute pimpante et cucul la praline qui aimes faire des muffins et tout. Comme dans les séries que ta mère regardait. « ca m’a beaucoup surprise que vous me donniez rendez vous ici, une raison particulière ? » même si tu fais gamine, tu n’es pas non plus idiote, cette invitation t’as vraiment surprise, vous aviez l’habitude de vous voir à l’extérieur et franchement tu n’aurais manqué ça pour rien, au moins avec lui tu pouvais parler de toutes tes angoisses et tout ce qui te tracasse actuellement. « Ça gène pas vo’te dame que les patients viennent chez vous ? Je veux pas vous déranger.. » c’est nouveau ça, toi qui ne veux pas déranger, ça se voit que la relation patient soignant représente un tout autre monde. Tu profites qu’il est le dos tourner pour commencer à toucher au babiole, surement de valeur, qui se trouve autour de toi, comme si tu n’avais jamais touché du bronze ou de la porcelaine.




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS en Cours-
Sauter vers: