Dieter & Poppey

 :: RPS en Cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hime OfCookie
Licornistique Ridiculous
Hime OfCookie
Points Bonus : 197
Feat Reservé : Beatriz Mariano ▌ Mélanie Martinez ▌Polly Ellens ▌
Age : 26
Sam 22 Déc - 9:58
Tu sais que tu risques grandement de le croiser, c’est pour ça que tu restes postée comme une vigie sur ton muret, enfin muret et un euphémisme, c’est réellement un mur. Comment tu es montée dessus? Ben simplement en te faisant passer pour un furet habile! Une sucette à la bouche tu balances des pieds en lançant les mais pas soufflée du paquet de pop corn aux pigeons de passages, en temps normal tu t’amuserais à les chasser comme une vilaine bestiole! Mais la tu veux surtout lui annoncer la bonne nouvelle! Enfin il sort! Il était temps tu commences à sérieusement t’impatienter depuis le quart d’heure que tu attends. Vif comme l’éclaire, ou alors juste te lancer comme une merde sur la poubelle juste en bas avec ton petit poids de furet tout mignon, oui oui t’es adorable sous cette forme, revenant sur les pavés froid de la rue tu ne tarde pas à lui courser ses pas de géant, déjà en forme humaine il fait plus de trois tête de plus que toi, alors imaginez en petite bestiole aussi grosse que le kiki de la concierge !

Sans lui demander son avis tu lui grimpes sur la cuisses en t’accrochant sur son jean avant de remonter sur son dos et lui chatouiller avec tes moustaches avant de lui grignoter le lobe pour l’embêter un peu histoire de, très vite tu reprend ton poids de jeune demoiselle en lui faisant accuser ton changement accrochée à son dos comme un gosse sur le dos de son père. « ça va mon chat » un baiser sur la joue et tu lui colles une cigarette dans la bouche pour lui faire comprendre qu’il peut garder ses mains pour te tenir convenablement. En parlant de chat, Cassoulet vous rejoint très vite après un petit sifflement de ta part, ce chat c’est ton dieu. Il réagit exactement comme un petit chien mais est mille fois plus adorable, c’est la plus belle après tout! « Tu m’as presque fait attendre tu sais » allumant la clope tu accroches son cou de ton autre bras pour pouvoir stabiliser celle qui le fait fumer.

« J’espère que t’as rien de prévu aujourd’hui, je vais te remplir la journée avec ma belle personne! » calant ton visage dans le creux de son cou tu regardes les passants le sourire aux lèvres presque narguant le fait qu’eux doivent marcher pour avancer. « J’ai un truc à t’annoncer !!! Mais avant je t’invites au resto et pas un truc pourrit, cette fois j’ai de quoi payer ! » lui laissant le temps de profiter de sa clope tu fini par lui laisser entre les lèvres et lui tapoter les bras pour qu’il lâche le paquet, toi, revenue sur tes jambes tu lui prends le bras pour le guider. « Ça va toi au fait, je te monopolise directe » une asperge, c’est le cas de le dire, avec ton mètre soixante à tout casser tu restes toujours agacée par la grandeur des gens qui t’entour. À croire qu’ils le font exprès! Plus vous avancer vers la ou tu veux l’emmener plus tu t’impatientes toute seule, faut dire que tu es une impatiente chronique, tu ne tiens plus, c’est trop tentant.

Tu te stoppes directement venant devant lui des étoiles dans les yeux littéralement avant de lui mettre une main sur les yeux ... enfin tu lui tire un peut la veste pour pouvoir lui cacher les yeux sans avoir à te mettre sur la pointe des pieds. « Fermes les yeux! » non jure, il l’aurait pas deviner tout seul! En totale excitée du bocal tu sors deux billets dont un passe attaché à un collier et lui met devant le visage avant de lui laisser la vision possible « j’ai été retenue pour le salon du tatouage ! Pour la catégorie jeune talent! » pas en tant que tatoueur mais en tant qu’apprenti et dessinateur, n’ayant pas le diplôme tu ne peux pas concourir pour le côté tatoueur en lui même, tu lui laisses les deux billets en vu en espérant qu’il comprenne. Mais une fois de plus tu ne tiens pas et lui met le billet dans la ceinture de son pantalon. « Je t’es eu une place en temps que VIP! » l’autre était pour ta soeur de coeur.

« Je voulais le proposer à ton frère au début mais bon... ma petite boulette d’amour passe avant! » taquines tu tire la langue en connaissant leur rivalité tu t’en amuses mais vraiment à petite dose connaissant le caractère de Dieter mieux vaut ne pas le rendre belliqueux pour des conneries. Tout ça ne justifie pas la rentré d’argent qui vient d’arriver, mais il le saura tout ou tard dans la journée. Tu as déjà prévu de le coller pour la journée et une journée veut dire 24h chez toi! « Cassoulet! » non mais tu rêve elle renifle le cul d’un chat sauvage, c’est pas descend voyons! La chatte rapplique aussi vite en se frottant contre les jambes du brun et te suivre comme ton ombre.

En route vers le fameux établissement ou seconde maison pour Vinny et toi, ou rien que le nom vend du rêve : le dragon de Jade , ou contemporain se mari avec tradition, cuisine moléculaire et tu en passe. Des expériences comme la touriste en plein centre de Londres son même possible dans cet établissement ! Quoi dire mise à part que c’est buffet de gras et de sucre à volonté ! Tellement habituée que la serveuse connait ton emplacement préfère et propose même une gamelle à Cassoulet. Pourquoi cassoulet d’ailleurs ? Par ce que c’est français ! Tu voulais l’appeler Jesus et crier son prénom en pleine rue, oui même si c’est une fille, et regarder le chocs des passants quand tu cherches Jesus dans la rue ! Mais ta femme de cœur, ta meilleur amie à tenue mordicus le fait de ne pas faire ça sous peine de finir dans un asile. Donc dans un élan de générosité elle à cédé sur le prénom Cassoulet pour ce côté frenchy !

Arrivée devant tu sautilles comme une crevette au Wok « aujourd’hui ce sera plat à la carte pas de buffet ! » ouais en temps normal, pour une personne normal, ça n’a absolument rien d’extravagant. Mais pour une fille fauché à longueur de temps comme toi, pour une fois que c’est toi qui peux payer et pas la carte d’Amélia ! C’est presque une grâce divine qui c’est posé sur ton épaule !




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Hime OfCookie
Licornistique Ridiculous
Hime OfCookie
Points Bonus : 197
Feat Reservé : Beatriz Mariano ▌ Mélanie Martinez ▌Polly Ellens ▌
Age : 26
Lun 24 Déc - 12:23
Ses répliques ton toujours amusée, même si parfois tu ne t’y attends pas le moins du monde, remplir ta bouche par exemple t’a fais haussé un sourcil avant de sourire, s’il y à bien une personne dans ton entourage qui à le droit à ce genre de réflexions sexiste c’est bien ta petite bouillie d’amour. Même toi tu ne sais pas comment mais ce qui est sure c’est que son charme vagabond et je m’en foutiste t’a fait littéralement craquer pour cette tête brûlée. « T’attacher à mon lit… me donne pas des envies soudaine comme ça… » faut se dire que depuis trois mois c’est la traversé du désert pour toi et ta pêche qui va se transformer en pruneau séché à force, c’est toujours comme ça dans ton monde, période intense puis période sèches, ou la terre est en jachère c’est horriblement frustrant et agaçant, meme si tu cherches à casser ce cycle il se reproduit à l’infinie depuis ta majorité séxuelle. En ce moment c’est Cassoulet qui est victime de tes envies de douceur, à la trimballer comme un doudou à la forcer à des câlins brusque Ninja quand tes trop seule. Très vite tu t’accroches à son bras, l’entraînant dans ce monde que tu adores, le monde des « moldus » tu as plus vécu avec ses personnes que ta propre « race » très vite la pique sur son frère fait mouche, bien plus que tu ne le pensais, tu penches la tête en le fixant comme un petit furet heureux avant de lui prendre les mains « t’as combien de frère ! Il à quel âge, il est célibataire ? Je l’ai déjà vu ? Attend il ressemble plus a toi ou a Andy ? »

Après un silence tu rigoles et lui touche le nez. « Ça va … je lui est même pas proposé mon chat, tu ne t’en rend pas compte mais je suis plus proche de toi en un an qu’avec lui après des années à Poudlard, c’est un compliment en fait, au cas ou tu le prendrais mal encore une fois » et c’est vrai, tu es plus proche de Dieter, que d’Andy, même si ce fut une relation courte et intense ce n’est pas pour autant que vous avez continué à vous tourner autour ou rester complice. De bons amis, voilà le titre. Il va venir tu plisses les yeux et lui fait une pichenette « t’as intérêt ouais, j’ai pas fais ça pour rien » roulant des yeux face à ses plaintes amusante tu tire grossièrement la langue avec le bruit et les éclaboussures qui vont avec « j’aurais pitié de toi quand tu ferra vraiment pitié chéri, et te plaint pas… moi ça fait trois mois que je suis en panne sèche, à croire que les hystériques tatouées passe après les blondes à gros obus » machinalement tu te remontes les piqures de moustique qui te servent de seins. C’est ton plus gros défauts et complexe, la nature n’a pas été très sympa avec cette partie de ton corps, peu etre qu’un jour si t’as la tune suffisante tu te ferra des implants ! Très vite vos pas vous amènes au palais de Jade, le Dragon de Jade ou tu dois passer le plus claire de tes moments repas chez eux avec Vinny, au point que tu as tes petites habitudes et tes petites manies, comme celle de toujours prendre la chaise contre la fenêtre, ou celle de mettre cassoulet sur le rebord de la dite fenêtre avec son bol de nouille au poulet.

« Dois je mettre un troisième couvert pour le charmant messieurs qui vous accompagne tout les soirs ? » tu t’attendais à tout sauf à sa, charmant et messieurs dans la même phrase pour désigner Vinny tu te mets à sourire comme une débile tant tu trouves sa adorable venant de la serveuse, il à une touche ! UNE TOUCHE c’est toujours mieux que l’autre doliprane qu’il se trimballe, tin comment un il à pu trouver du charme à cette blanche empalée par un balais géant, t’es sure qu’elle est le genre de femme à ne jamais péter ! « Non il ne viendra pas, on reste en tête à tête, et apportez deux cartes, c’est un jour exceptionnel aujourd’hui » elle sourit amusée et repart chercher ce qu’il faut. Tu le regarde toute pétillante, presque surexcitée de lui annoncer la bonne nouvelle. Sa remarque sur la fidélité que tu as sur ce resto ne te donne l’envie que de lui faire Un magistral doigt d’honneur « je te merle bien profond Carrow » vous étiez les rares personnes à tables pour manger la plupart des gens était au bar en face. « Non on fait un vrai resto, et on va payer, enfin JE vais payer, j’espère que tu l’oubliera pas et que j’aurais un cadeau en conséquence » tu lu pinces déjà la peau de sa main avant qu’il n’ouvre la bouche « ouais en liquide ou nature je sais … sache que je vais y réfléchir c’est un jour pas comme les autres tu as de la chance » les cartes arrives très vite à table et tu la lui tend en même temps que la gamelle d’eau arrive pour le chat. « Bon je tiens plus, en fait …. Bon tu vas surement t’en foutre royalement maintenant que j’y pense mais pour moi c’est la plus bonne nouvelle, vu que sa va faire un second troue du fut à mon père » Tu lèves le doigt « Mon père adoptif je veux dire, pas Vinny hein »

Passant la main dans ton perfecto en cuire tu en sort un petit bout de papier plier en deux tu l’ouvre en un éclaire devant ses yeux un peu trop brusque d’ailleurs tu en déchire le coin « ah bottin ! » bon pas grave l’intégralité du chèque est encore intacte. Attend c’est la deuxième fois que tu sors des mots bizarre en insultant quelque chose. Ah oui, Amélia. Cette pimbêche t’as lancé un sort, celui de ne plus dire de gros mot, depuis quelque jours tu enchaînais les mots sales dans la moindre phrase, ça lui à pété au cul et depuis hier pour une duré de 48h tu vas être dans l’incapacité de dire des gros mots, seulement en les remplaçant par d’autre mots au même … « sonorité ». Enfin depuis tu as un peu fait avec, tu ne fais même plus attention. « Je vais avoir une pension tout les moins ! Sophie à réussit à gagner le procès contre les Weissman, du coup vu qu’il ma adopté petite il doit me donner une pension ! » Tu agites le papier, c’est une victoire pour toi contre ses connards de Weissman, rien que devoir porter leur nom d’exaspère mais l’état civil ne veut pas que tu le changes. Tu as une petite victoire en ayant imposer Poppey aux gens autour de toi mais c’est une mince victoire face à ce nom de famille qui fait de toi le vilain petit canard. « Donc commande ce que tu veux ! On fête ça ! »




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Hime OfCookie
Licornistique Ridiculous
Hime OfCookie
Points Bonus : 197
Feat Reservé : Beatriz Mariano ▌ Mélanie Martinez ▌Polly Ellens ▌
Age : 26
Ven 11 Jan - 13:38
Ce qui est bien avec Dieter, c’est qu’au moins tu t’ennuies pas et tu ne te morfond pas sur des blagues pourrit qui ne marche pas, il est assez bon publique, surtout avec toi. L’histoire des nana à grosses poitrines fini même par te tirer un sourire scandaleux, entre le « tu te fou de ma gueule putain » et le « va chier ptit con » son idée que tu serais trop bonne aux yeux des autres avec une poitrine généreuse te fais faire un petit haussement d’épaules avec un jeter de tête qui voulais bien dire « je sais merci » d’ailleurs tu ne te fais pas prier pour lui envoyer un baiser volant suivit d’un « j’ai pas besoin de gros nichon pour te faire pointer de ce que je me rappel » ça aussi, entre vous pas de cérémonie et de courbette un chat est un chat, les arabesques pour parler comme des pinces culs c’est loins de vous. C’est pas toujours beau à entendre mais sa vous ressemble tellement. Tout ça fini par vous amener au QG des petites frappes. Un resto pas très réputé mais tellement conviviale une fois que tu rentre dans le moules des gens de bas étages. La carte commandé tu relèves les yeux alors que le bruit de Cassoulet qui lape son eau casse le petit, le seul petit silence qui c’est installé entre vous. La curiosité de ton petit sang pure t’amuses plus que t’intrigue. Il veut savoir qui est ce fameux charmant homme qui t’accompagne aussi souvent, intérieurement tu aimerais voir une petite pointe de jalousie qui le rend aussi craquant qu’agaçant « pourquoi, tu vas encore tirer la gueule si je dis que t’es pas le premier à venir ici… » ne pas lui répondre tout de suite t’amuses encore plus en sachant qu’il va surement s’imaginer que tu es amener son frère ou un autre de vos connaissance souvent ici.

« choisie ce que tu veux au lieux de vérifier à qui je donne mon temps libre » très vite la discussion retombe au niveau d’un des trois fondements de la vie, de la tienne en tout cas, l’un des trois B, qu’est ce que c’est ? Le principe meme d’une vie épanouie : Boire, Bouffer & Baiser. La vie, on en à qu’une et vivre de regret c’est pas dans ton testament ! Parler d’une chambre pour aller casser le lit te fait rouler des yeux « un peu de romantisme Merle, c’est pire qu’un vieux couple ! Y a plus de magie la, moi je te le dis c’est comme sa que sa fini chez une psy de couple, on va aller le faire à Disneyland ! Imagine ! Tirer un coup entre le château de cendrillon et la mine des 7 nains. Ça va redonner un souffle et de la nouveauté ! » si vous aviez un voisin de table il aurait surement avalé de travers lisant le menu tu commences à réfléchir à ce que tu vas bien prendre, ce n’est pas les envies qui te manques ni la capacité à ingurgiter un nombre astronomique de plats. T’es un ventre sur pattes, c’est très rare de ne pas te voir grignoter ou manquer quelque chose, comme un ami sait bien le dire « t’as toujours quelque chose dans la bouche…. » dans as bouche à lui ce n’était pas pour dire uniquement de la bouffe … Bref, la discussion sérieuse et mise sur la table, la nouvelle et surtout la joie que tu portes exploses au grand jour, tu es riche. Oui face aux quotidiens de ta vie de fauchée, ce cheques est une vraie fortune ! Mais ce qui attire tout de suite l’attention de ton invité c’est ta façon de t’exprimer, tu soupires grassement « non je m’amuse pas à faire ça… c’est Amélia qui ma jeté un sort… je ne peux plus dire de gros mot pendant un moment …. Ni même l’écrire …j’ai essayé »

« En même temps il avait pas trop le choix, c’est ma mère qui ma mise au monde …. » tu le tacle mais c’est de bonne guerre, à l’époque il était, enfin ce que t’as mère te disait, heureux d’avoir une seconde fille, même si celle-ci n’avait pas ses gênes. « Le seul écart qu’il à fait, c’est de préférer l’autre, sa vraie fille, mais bon bref ! On va profiter grâce à lui » au même moment des cocktails maison son posé devant vous avec un beaux sourire « merci » levant ton verre vers lui tu l’incite à trinquer « ben entre toi et Amélia j’ai personne de sincère avec qui partager ça » un clin d’œil pour fermer cette petite fenêtre trop sentimental à ton gout tu portes le verre à tes lèvres pour en goûter le contenue, saké, sirop de rose, alcool de riz et jus d’arbouse, délicieux. Deux gorgées plus tard tu le regardes avec l’air plus que blasé « comme d’habitude quoi, tu fait l’étoile de mer …. C’est MON jour spéciale aujourd’hui, continue et j’irais directement voir des gigolos eux au moins ils savent l’utiliser comme il faut » tu lèves le doigt pour appeler la serveuse et lui donne les cartes en volant la sienne violemment pour lui faire encore plus comprendre « on prendra un assortiment de vos entrées, frit et vapeur. Une salade thaï et du poulet Shop Suey vous pouvez rajouter deux bols de riz blanc ? » celle-ci hoche la tête et récupères les commandes. Doucement elle s’approche à ton oreille et te demande si elle doit amener le colis après le repas « pourquoi il à fini de le personnalisé ? » souriante elle hoche la tête en signe de réponse. Tu te pinces les lèvres un moment avant de fixer à tour de rôle Dieter et elle « bon ok amène le moi je tien plus ! Je veux le voir !!!! »

L’excitation remplis ton corps pire que si tu venais de découvrir ton lien de parenté avec Nicole Kidman ! Tu comprend bien que l’autre curieux va se poser des questions tu bois d’un coup sec l’entièreté de ton cocktail avant de te pencher vers lui « je me suis offert un petit cadeau pour le coup ! Enfin…. Je le paye en plusieurs fois mais je l’ai fait !!!! » c’est quoi ? Ben il va le savoir très vite, cette fois c’est un asiatique, la trentaine, qui arrive avec un étui, c’est très facile à comprendre, un violon. Il le pose entre vous sur la table et l’ouvre face à toi, noir de jais, laqué, brillant, les cordes aussi blanche que l’ivoire, et surtout, les gravures. Oui il à gravé sur le dos de celui-ci. Les paroles d’une chanson qui tenait à cœur à ta mère, celle qui t’as apprise à en jouer, un arbre de vie, un phœnix. Tu touches les gravures comme si lisais du braille « c’est parfait, t’es vachement doué Bottin » tu le fixes d’un coup « ça va pas altérer le son t’es sur hein ? Vu que le bois est taillé pour garantir la caisse de raisonnance …. » ouais bon en même temps c’est un peu tard de penser sa… il à déjà gravé la marchandise. Tu ne sais pas si tu lui avais déjà parlé de ton amour pour le violon, alors que t’on regard noisette revient sur Dieter tu t’attend à une réflexion sur ce changement de personnalité, une bourrique bourrine comme toi, jouer du violon ? Sa en étonne toujours les gens quand il l’apprenne. « T’étais au courant ou pas de ça… je sais pas si je te l’ai déjà dis en fait, du coup si c’est pas le cas : oui je sais en jouer, j’ai hésité entre acheter ça ou me prendre une moto mais vu que je sais pas conduire tout court j’ai choisie le violon ! » ta envie de la câliner de le prendre contre toi, tu as enfin TON instrument, à toi ! Le tien ! plus de 12 ans que tu rêves d’en avoir un. « Il est beau hein ! Il a ma couleur de cheveux !!!! » non tu parles pas de ton gosse mais bel et bien de ton violon. « Je crois que plus rien peut me faire toucher l’orgasme la tout de suite ! »




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Attaquant] Dieter Brenninger
» Heinkel 111 + compagnie de l’air 3/138 à Buzy (55) en 1940
» Il était une fois le Racing
» TRYPTIQUE DES MONTS ET CHATEAUX --B-- 01 au 03.04.2011
» OTEGEM --B-- 14.01.2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPS en Cours-
Sauter vers: